Douleur à la colonne vertébrale

  • Konbuyu başlatan SeLMa
  • Başlangıç tarihi
S

SeLMa

Guest
{On les appelle cervicalgie, dorsalgie ou lombalgie, selon la zone atteinte : cou, dos, région lombaire. Dans 90 % des cas, elles sont d'ordre mécanique et dues à des entorses articulaires ou à des problèmes de disques intervertébraux. Les lombalgies sont les plus fréquentes. La plupart des gens connaîtront un problème de colonne vertébrale au cours de leur vie. Seulement 10 % d'entre eux iront consulter leur médecin. }


Douleur à la colonne vertébrale : Introduction

Les symptômes peuvent être difficiles à interpréter par le patient :



*les douleurs cervicales irradient souvent dans la région de l'omoplate ;
*les douleurs dorsales irradient souvent vers les côtes et le sternum ;
*les douleurs dorsales basses irradient souvent dans le bassin ;
*les douleurs lombaires irradient souvent jusqu'aux muscles fessiers et aux jambes ;
*en outre, ces douleurs peuvent entraîner une limitation partielle des mouvements ou une sensation de blocage.


Dr Roger Vadebonceur, physiatre, Centre Hospitalier de l'Université de Montréal
10/11/2005
Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005​
 

[TB] Benzer konular

S

SeLMa

Guest
Ynt: Douleur à la colonne vertébrale

Douleur à la colonne vertébrale : Quelles sont les causes ?


Traumatismes physiques dûs à une mauvaise forme physique, à l'exercice de métiers physiquement exigeants, à la pratique de sports violents ou à de faux mouvements. Ils peuvent entraîner une hernie discale.

Causes psychologiques telles que le stress et les troubles de santé mentale. Elles sont souvent responsables des douleurs chroniques.

Déviations de la colonne. La scoliose (déviation de la colonne vertébrale ou du bassin en ' S ') et la cyphose (dos rond) sont des affections généralement héréditaires qui causent un déséquilibre de la colonne vertébrale.

Arthrose et arthrite. L'arthrose est le vieillissement normal des articulations, tandis que l'arthrite est une maladie des articulations.

Infections et tumeurs (quoique graves, elles sont plutôt rares).


Douleur à la colonne vertébrale : Conseils pratiques


Les 48 premières heures. Mettez de la glace sur la région douloureuse plusieurs fois par jour et aussi longtemps que vous le pouvez. La chaleur n'est pas recommandée pendant cette période, car elle peut augmenter l'inflammation.

Maintenir la zone atteinte au repos (sans nécessairement se mettre au lit) et éviter les mouvements importants. Les études montrent qu'il n'y a pas d'avantages à rester au lit plus de deux jours. Vous pouvez utiliser des analgésiques et des anti-inflammatoires qu'on trouve en vente libre en pharmacie. Un ou deux comprimés d'acétaminophène (325 mg ou 500 mg) quatre fois par jour, jusqu'à un maximum de 4 g par jour, aideront à soulager la douleur. Avec les anti-inflammatoires, il faut respecter la dose recommandée par le fabricant. Vous pouvez prendre un des deux médicaments ou les deux si la douleur est difficile à maîtriser.

Après 48 heures. La glace ou la chaleur peuvent être employées pour soulager la douleur. Consultez votre médecin si la situation ne s'améliore pas.

Consulter un médecin avant tout. Il est important d'avoir un diagnostic précis avant d'entreprendre une série de traitements.

Attention aux conseils des amis ! Vos proches auront sûrement mille et un conseils à vous prodiguer sur la façon de vous asseoir, de vous coucher, de placer l'écran de votre ordinateur, etc. Ne faites rien sans demander l'avis d'un médecin : ce qui peut soulager la douleur de l'un peut aggraver celle de l'autre. D'où l'importance d'un bon diagnostic.

Éviter d'acheter trop vite. Bien qu'il existe sur le marché nombre de chaises, matelas, oreillers, semelles électromagnétiques, collets cervicaux, soutiens lombaires et coussins ' bons pour le dos ', n'en achetez pas sans l'avis d'un médecin ou autre spécialiste. En effet, il n'est pas certain que ces objets conviennent à votre type de problème. Ils pourraient même l'aggraver.
 
Üst